L’hébreu la langue du passage

C’est une très vielle histoire, très très vielle! Avant même la création du monde, avant même la Torah, les lettres de l’alphabet sacré existaient déjà. Lettres qui révèle l’Être, lettres qui engendre les êtres, nous sommes à l’origine de la gestation du projet de création.
Il me faudrait trouver le temps de vous raconter ce que le temps m’as conter sur le compte des lettres nombres, cellules souches de la création.
En suivant les traces des traces « le Réchimou » qu’elles ont laissé sur leur passage, j’ai pu passer là, où ma raison faisait obstacle. Sur le chemin de la quête, j’ai eu la chance de rencontrer de nombreux maîtres, j’ai beaucoup appris sur les essentielles du parcours, mais quand je me suis confronté à la Torah, ma raison à résisté. Je n’ai pu intégrer toutes ces bondieuseries des extériorités religieuses. Alors je suis partie en chemin en compagnon de la liberté. Jusqu’au jour où je suis tombé sur un enseignement concernant les lettres hébraïques. La raison ne pouvait pas suivre car il n’y avait rien à saisir au niveau de la raison. rien a saisir si ce n’est la résonance.   Et j’ai compris qu’on pouvais saisir le sens autrement au par la raison. mon être a saisi l’être des lettres, une porte s’est ouverte à moi, celle de l’intériorité de la Torah. C’est ainsi que j’ai pu intégrer son extériorité, comme vêtement de l’âme qu’Elle caché. C’est ainsi que j’ai pu revenir aux sources des origines. Depuis ce retour, j’ai en tête d’écrire cette lettre à l’être des lettres. D’autres l’on fait avant moi. Alors j’ai partagé par une parole éphémère qui passe et puis s’oublie. Le temps nous est compté, la parole ne peut que synthétiser ce qui peut être reçu par un public hétérogène. L’adaptation nécessite la réserve, oui, mais la parole à le pouvoir de donner vie aux êtres qui écoute « lettre ». La simplification ne fait pas économie de la profondeur. La résonance était présente, aussi j’ose partager ces simples propos sur ce qui vient de l’un-fini. Nous commençons par un partage sur la langue du passage, et si l’air du temps me donne un espace à poursuivre, nous partagerons quelques étincelles d’êtres émises par les lettres.

Première vidéo  (avec un témoignage d’un passage vers le monde de vérité)

Deuxième vidéo 

Suite sur les lettres

La question du sens en kabbale

Une suite vidéo à l’article sur « Pessah logothérapie du peuple juif » est donnée ici.
La vidéo nous ouvre sur la dimension universelle  du principe de Libération.
Elie partage ici une belle synthèse de son travail entre logothérapie et kabbale existentielle.
Plusieurs sujets sont abordés, chaque sujet nous ouvre sur le développement futur de ce travail de recherche.
Bonne lecture.

PESSAH, logothérapie du peuple juif

PESSAH LOGOTHERAPIE DU PEUPLE JUIF

  • Il m’arrive souvent d’écrire quand je suis dans le ciel, je veux dire en avion.
    Etant dans la semaine de la préparation de Pessah, j’ose partager ce texte brut de béton, je veux dire, avant son développement. Car tout comme le temps a pressé pour la sortie d’Egypte, le temps presse pour nous ouvrir au sens des fêtes de Pessah. En apparence, je parle peu de Pessah, mais sachez que tout ce que j’écris là est en rapport direct avec Pessah.
    Bonne lecture.Le logothérapie est la thérapie du sens, sens de l’histoire, sens des épreuves, sens de la souffrance.
    Quel est le sens de l’histoire, de l’histoire universelle jusqu’à ma propre histoire singulière ?
    Sens en termes de signification, mais aussi en termes de Direction. Quelle est la finalité de tout ça ?
    Pessah est la fête qui donne sens à l’histoire du peuple juif, sens de l’exil, sens de la délivrance.Toutes les questions existentielles tournent autour d’un même sujet :
    Quel est le sens de la vie ?
    Qu’est-ce que peut nous apporter le récit biblique et plus particulièrement l’exil du peuple hébreu en Egypte et sa libération ?

    L’histoire biblique nous raconte l’histoire du monde depuis sa genèse, les différents exils de l’humanité. Au cœur de l’expérience humaine, l’histoire du peuple hébreux, avec une destination singulière, mais tout autant exemplaire pour l’ensemble de l’humanité. Lire la suite