Tu peux pas faire plus simple ?

A la lecture des 2 derniers articles sur l’ESSENCE DU ZOHAR »….   Mon ami me dit c’est un peu compliqué tout ça ! Tu ne peux dire cela plus simplement ? Ton enseignement peut aussi intéresser le peuple, non ?

– En effet c’est vrai, cela n’est pas évident pour le commun des mortels, s’il n’a jamais entendu parler de certaines notions.
Nous pourrions évidement faire plus simple pour les « passants », mais faut-il pour autant faire l’économie du langage qui porte l’enseignement, nécessaire à ceux qui veulent aller plus loin ?

Pour exemple nous avons des conseils pour être en bonne santé ; Bien manger, bien bouger, bien dormir, bien pensée, bien rire etc… Ceci étant il faut aussi expliquer ce qu’est bien manger, bien bouger etc… Et ceux qui savent expliquer, ont dû étudier dans des universités.
Mais si malgré ces bons conseils on tombe malade, il faut aller voir d’autres spécialistes pour retrouver la santé.  Et ces spécialistes ont dû étudier des enseignements supérieurs.
N’est-ce pas la même chose pour toutes les sciences, jusqu’à la plomberie de mon appartement.
Je sais qu’il y a une centrale qui donne de l’eau à tout un réseau de canaux jusque à mon robinet. Mais s’il y a une panne dans le réseau il faut que je m’adresse à un plombier pour découvrir le canal endommager et le réparer.

La science de l’âme serait-elle plus simple que celle du corps, ou de notre monde ?
Comme pour les canalisations d’eau, il y a une central d’énergie (Ein Sof) qui me traverse à travers différent canaux. Et quand il y a crise existentielle, il y a manque du flux, et seul un spécialiste peut connaître le canal qui est défaillant.

Mais pour répondre à mon ami, pendant que je suis en révision de mes premières leçons de sagesse, j’ai été revoir ce qu’il en était dans les sagesses du monde. Je ne vais pas ici faire le tour des différences sagesses du monde, juste pour exemple je citerai celle de Shrî Aurobindo qui fût un de mes premiers guide spirituel.
Je lis dans « Métaphysique et psychologie »

« La métaphysique de Shrî Aurobindo se propose de nous expliquer à la fois le monde tel qui nous a parlé et la réalité plus profonde que nous cache sous les apparences. De même sa psychologie traite à la fois de l’être que nous avons conscience d’être et de ceux beaucoup plus que nous sommes secrètement…/…
Dans son œuvre il a naturellement été obligé d’utiliser un certain nombre de termes sanskrits pour désigner des concepts que ne connaissent pas les diverses branches de la philosophie occidentale…/la difficulté est encore accrue du fait que chacun des termes à toute une gamme de significations qui tout en étant parfaitement cohérentes varient selon les contextes et que chaque sens utilisait au titre principal évoque pourrait-on dire, en harmoniques, tous les autres sens possibles. Par exemple l’utilisation que fait Shrî Aurobindo de certains termes de base comme, Brahmane, Ishvara, Purusha, Prakriti, Mâyâ, Âtman, Jîva, est à la fois souple et différenciée ».
Préface de Jean Herbert.

« Au-dessus de la buddhi, qui est la plus haute fonction du mental se trouve la buddhi supérieur, ouvijnâna, qui est le siège de satya-dharma, vérité de connaissance, vérité de brâva, vérité d’action, et au-dessus se trouve l’ânanda ou félicité cosmique… » Aphorismes 669 que j’ai pris au hasard, qui n’est pas un hasard puisqu’on peut retrouver pour ceux qui connaissent les 2 sciences quelques similitudes avec l’enseignement de la kabbale.

Aphorismes 286 : « Le kshara Purusha et le Soi reflétant les changements…/… L’akshara Purusha est le Soi hors des mouvements et changements…/… le Para Purusha est le Soi qui goûte et l’immobilité et le mouvement sans être conditionné, ni liée par l’un par l’autre. C’est le seigneur brahmane, l’indéfinissable, l’inconnaissable …/… » Vous retrouvez des similitudes ?

Mais pourquoi tant d’expression pourrait dire mon ami, ne pouvons-nous pas faire plus simple ?  Ne suffit-il pas de méditer ou de faire un mantra pour atteindre la béatitude ?

Comment comprendre la complexité du « Un » qui englobe le « Tout » de l’infiniment petit à l’infiniment grand qui de plus est, transcende le Tout… transcende toutes les sciences humaines, et métaphysique…

Est-ce alors que ces enseignements ésotériques ne sont réservés qu’à une élite de connaissant ?

Je dirais d’un côté, oui ! Oui il y a des cercles d’études spécifiques à certaines sciences qui demandent de nombreux prérequis. Vous ne pouvez pas partager certains enseignements de la mécanique quantique ou de l’astronomie, de la médecine ou de la psychologie, jusqu’eux-mêmes aux enseignements du talmud, si vous n’avez pas usé vos pantalons sur les bancs des écoles. Pourquoi en serait utile autrement pour les sciences métaphysiques.

Je dirais d’un autre côté, non ! Nous avons bien heureusement des savants qui savent adapter le discours scientifique, sans pour autant passer par une vulgarisation des plus simples, au risque d’en perdre le véritable sens.

J’en profite pour répondre à Er..k , une des passantes qui s’est inscrite dans nos modules, « invitation », pour en savoir un peu.

« Je n’ai pas répondu aux différents mails que vous m’avez adressé et je m’en excuse. J’ai réfléchi et pris mon temps avant de sentir ce qui était le plus adapté pour moi aujourd’hui.
Derrière notre premier échange je suis allée sur le site Kabbale Existentiel j’ai ouvert le module 1, tout est très intéressant et lumineux, il y a tellement de conscience dans votre réflexion, ça donne le vertige toute cette connaissance, bref !

J’ai regardé également le programme d’une année passée, la structure de votre enseignement s’applique à mettre tout en œuvre pour soutenir les personnes qui viennent vers vous à réussir leur projet autant que nourrir et enrichir leur réflexion. L’aventure que vous proposez est magnifique à vivre… » Jusque-là tout va bien.

« Après ce tourbillon, je me suis recentrée sur ma démarche, mon objectif, pourquoi apprendre la Kabbale ? Ma démarche est d’entrer dans la connaissance de l’Arbre Séfirotique, des Lettres Hébraïques et d’aborder les notions qui permettent d’accéder à cette philosophie de la vie, modestement, car lorsque je vous écoute j’ai le sentiment que la tache aussi sublime et pénétrante soit-elle demande de s’y appliquer totalement et qu’une vie n’y suffit pas…/ … Entrer dans la formation que vous proposez demande un investissement très important qui pose la question du temps dont je ne dispose pas autant qu’il le faudrait pour être tout à fait sincère.…/… Belles continuations… Er..k
Et c’est ainsi qu’à trop vouloir donner sans préparatif nous perdons le candidat.

Et pourtant tout l’enseignement que nous partageons est dilué au mieux pour que chaque étudiant puisse en retirer l’essentiel qui le concerne directement.
En ai-je trop donné en amont ou pas assez ?
Tel est la question de mon ami. Comment transmettre le sens et la profondeur de ces enseignements sans faire l’économie du langage spécifique à cette science ?
J’ai tout poster dans le site « kabbale existentielle », toutes les vidéos d’explication sont sur une chaine You-Tube. Je ne peux que vous inviter à vous abonner dans la new de kabbale existentielle, et dans la chaîne YouTube.

Mais quand est-il de la formation en coaching existentiel et en logothérapie ? depuis un certain temps nous vaguons de séphiroth en séphiroth en kabbale existentiel.
Mon prochain article traitera de ce sujet dans le site « coaching existentiel », mais en attendant puisque nous sommes sur le sujet de la kabbale je vous propose d’écouter à nouveau une des vidéos qui justement allie kabbale et sciences humaines.  C’est ICI

Publicités

L’ESSENCE DU ZOHAR II

L’ESSENCE DU ZOHAR II ( Voir la première partie ICI) 

Conférence du Rav Mordékhai Chriqui transcrite par Léo Guez

Site Minute 36 de la conférence.

Attention attachez vos ceintures, ça se complique un peu. Surtout en ce qui concerne les termes en hébreu pour ceux qui ne sont pas familier. Il est difficile de traduire certains mots qui n’ont pas de véritable correspondance dans d’autres langue. Pour exemple, les notions de « visages », de « vêtements » qui risquent de donner des images non appropriées. Le temps n’est pas notre temps, le rayon n’est pas un rayon, l’espace n’est pas un espace, nous sommes dans un langage totalement métaphysique.

En plus de sortir du sens littéral des textes, le Rav nous entraîne à aller au-delà du sens ésotérique des grands maîtres de la kabbale. Et cela risque d’être difficilement compréhensible sans avoir une base de connaissance de la structure de l’arbre de vie, de l’organisation des sefirots et des partsoufim (visages). Vous trouverez ces informations dans les différents cours du Rav ou dans mon site de kabbale existentielle. Le mieux serait de lire ses 3 derniers livres sur le sujet (Le roi du monde, le tikoun Olam, et la métaphysique de l’unité chez le RAMHAL) En vente dans le site de l’institut Ramhal ou à l’Espace Sephria.
Lire la suite

Le Tikoun

Bonjour,
Une nouvelle vidéo est postée sur la page 1 du tikoun. 
Nous apprenons dans les dernières vidéos que j’ai posté comment le « désordre » du monde est en fait un programme qui nous mène vers la révélation de l’ordre de l’Unité.

Les vidéos 12 et 24, sont absolument à écouter pour comprendre les décisions des « arrangements » que je mets en place depuis le dernier article portant justement sur ces arrangements.

Jusqu’à ce jour, dans le site kabbale existentielle, je n’ai fait que poster des vidéos libre d’accès.
Ces vidéos sont pour la plupart tirés des cours que j’ai donnés à l’espace Sephria de Nice soit dans le cadre du compagnonnage de soi et « projet-sens », soit dans le cadre de nos cours spécifique sur la kabbale existentielle.
On retrouve ces vidéos non classés dans youtube, et ça fait désordre.
j’ai réorganisé ces cours dans ce site dans des pages spécifiques et avec une certaine progression, mais à lire les commentaires, les niveaux de connaissance des lecteurs sont tellement différents,  que là encore ça fait désordre.

Et ça tombe bien puisque ce que nous vivons dans le monde fait aussi désordre.
A la différence que, l’étudiant qui sait, peut découvrir l’ordre dans le chaos.

Mais comme le dit la pub « ça c’était avant ».

Nous avons compris que le terme « tikoun » veut aussi dire arrangement.
Et nous sommes nous aussi dans la phase d’arrangement de nos sites.
(Pour ceux qui sont inscrits dans la « projet-sens », je continue le « réaménagement » d’écrit dans la porte Beth 😉

J’explique bien les difficultés d’un tel enseignement dans les deux nouvelles vidéos (12 et 24) que vous trouvez en page du tikoun 1. Cet enseignement demande une mise en relation entre l’étudiant qui reçoit et celui qui donne.
C’est dans ce sens que j’ai décidé que les parties ésotériques et initiatiques ne seront pas public. Notre objectif est d’ouvrir « l’école du sens » au plus grand nombre mais dans un cadre de suivi des étudiants candidats.
Il y aura toujours des approfondissements public, mais pour l’étudiant de la sagesse ésotérique qui souhaite avoir un suivi nous aurons une espace membre réservé aux futurs candidat.
Pas de panique, ceci est pour l’année 2017, en attendant je travaille sur ces aménagements avec les étudiants qui se sont fait confiance en s’inscrivant au programme « projet-sens ».
Le dernier trimestre 2016 sera le trimestre de la refonte de ce site et de celui du coaching existentiel.
Ceci explique que vous trouverez désormais  des pages privés qui seront aménagées dans le cadre d’un enseignement soutenu.

Le débat est ouvert, un commentaire, une réaction ? Je suis à votre écoute.

PS la vidéo N° 26 sur le tikoun ( rien que ça et ce n’est pas la dernière) est postée.
Je vous l’offre à lire avant son classement dans le site. Cliquez-ici

Je suis intéressé à savoir si c’est clair pour celui qui n’a pas suivi les autre cours.

Les arrangements

Bonjour,

A lire absolument!
Cette article est très important pour ceux qui souhaitent aller plus loin.

Si vous suivez ce site depuis un moment, vous avez pu voir la complexité de l’enseignement que je propose.
Août 2016, là où j’en suis avec les vidéos que je poste c’est avec, la notion du Tikoun.
C’est à dire réparation du monde, (également de son propre monde), les arrangements et réparations qui passent par les épreuves, avec la notion de la justice du monde.
Une justice caché et qui cache, plus encore, l’aspect de la conduite divine selon le principe d’amour.

Mais n’ayez pas d’inquiétude, cette enseignement est loin d’être pessimiste, il veut tout simplement être vrai, et, par respect pour ceux qui vivent les épreuves de ce monde, éviter les solutions soporifiques.

Ecoutez les vidéos qui suivent et ensuite, vous verrez comment toutes les épreuves du monde s’organisent vers la plénitude, la rectitude, la beauté, de ce monde en devenir.

Mais en attendant comment ça marche, comment accompagner le souffrant et/ou la souffrance en soi?

Parallèlement à cela je propose un enseignement « école » coaching existentiel dans un autre site qui propose en plus d’une formation professionnelle, des ateliers en compagnonnage de soi, à la découverte de son projet sens.
Une école pour apprendre à accompagner ceux qui vivent une épreuve, ou qui sont en crise existentielle.
Dans le cadre de cette école, je propose en option une reprise de l’enseignement de la kabbale existentielle, mais cette fois avec un suivi « élève » personnalisé.

Puisque là où j’en suis tant avec les étudiants inscrits qu’avec moi-même, c’est l’arrangement de la formule « école », je vous propose de revoir :

1 la présentation de la première vidéo que j’ai posté sur la page d’accueil de ce site,
à savoir :

https://kabbale26.wordpress.com/

Et 2, pour ceux qui suive la lecture des vidéos sur le tikoun d’écouter absolument, la nouvelle vidéo qui explique la difficulté de donner un tel enseignement à des personnes de passages.

Cette vidéo est posté sur la première page sur le Tikoun .

https://kabbale26.wordpress.com/tikoun/

Elle est suivi par 8 autres nouvelles vidéos actuellement tous en lecture libre.

A la lecture des vidéos de cette vidéo, vous comprendrez ma décision en ce qui concerne les prochaines vidéos sur le tikoun.
En effet, j’ai pris la décision de les mettre en mode privé ne serait-ce que pour une question pédagogique.

Pour ceux qui souhaite allez plus loin, la porte est ouverte. ça commence par une visite découverte sans engagement réciproque. Il suffit de vous inscrire en premier lieu aux modules découvertes du compagnonnage de soi, les orientations spécifiques à chacun se déclinerons à la fin des modules « prépa » où « prozdor » de l’école.

Pourquoi passer par la prépa « prozdor »?
Pour ceux qui ne sont intéressé(e)s que par la formation en coaching, j’ai pu voir combien ces étudiants ont été surpris et fortement satisfait par l’apport de la kabbale existentielle et universelle, inconnu dans le monde de la formation ou du développement personnel.

D’un autre coté, pour ceux que ne seraient intéressé(e)s que par l’enseignement de la kabbale existentielle, ce passage par le compagnonnage de soi est en quelque sorte un filtre pour être assuré de la qualité de la demande et nous préparer le suivi approfondi et adapté à la demande de cette enseignement.
C’est uniquement après ce passage « prozdor » que nous pouvons ensemble voir la compatibilité d’un cheminement commun.

Voilà pour mes arrangements durant cette période où chaque étudiant inscrit est invité à faire ses propres arrangement selon les instructions données à la première porte Beth.

Cet article est ouvert à recevoir vos questions est commentaires.
Vous pouvez aussi me questionner directement à elieguez@coachingexistentiel.com
Au plaisir de vous lire.

Le Tikoun, Réparation du monde

Face au grand désordre dans le monde, beaucoup de question se pose quand à l’idée d’un D.ieu de bonté et protecteur. Une nouvelle vidéo a voir absolument
https://kabbale26.wordpress.com/tikoun/

Attention!  Je n’ai pas diviser volontairement cette vidéo pour vous donner un aspect global de notre démarche avec l’ambiance de nos cours. Elle dure 56 min! Plusieurs thèmes de réflexion sont abordés ce qui vous donne une bonne introduction sur ce sujet très délicat, sur la question de D.ieu et la conduite du monde.

Nous avons écrit plusieurs article sur le sujet. Ecouter le vidéo, puis revenir sur les articles.
Lire la suite

De nouvelles vidéos

Bonjour,
J’ai posté de nouvelles vidéos sur l’enseignement « les voies de la directions divines à voir absolument pour les amateurs de frisson métaphysique 😉
Ces vidéo sont une suite des cours donnés en 12014 et 2015 sur les voies de la direction divine du RAMHAL .
Pour les amateurs, nous reprendrons ce cours B »H lors de mes séjours à Nice.
A ce jour 9 vidéo, en attente deux autres de hautes voltiges à venir …
https://kabbale26.wordpress.com/suite/

Dans le cadre de la restructuration de mon projet d’enseignement et de compagnonnage de soit via le site : http://coachingexistentiel.com/ , ce site sera également repris avec une approche plus pédagogique avec un suivi « étudiants »
L’inscription se fait durant l’été via le site de coaching existentiel qui regroupe tous les enseignements que je partage.

Elie

Je compte sur vos commentaires.