KIPPOUR 1

KIPPOUR 1 Révision Roch Hachana et témoignages

Suite kippour 2

Publicités

3 réflexions au sujet de « KIPPOUR 1 »

  1. J’aime beaucoup cette notion de rattrapage divin, plutôt que par exemple « faire pénitence ». Beaucoup font du bien pour être accepté. Je préfère faire du bien pour donner du bien. Je fais des fautes et je veux en être consciente pour les corriger, bien que préfère faire cela hors de rituels religieux et ponctuels. Je m’efforce de cultiver un code de conduite au quotidien. J’écoute, j’observe, je m’introspecte… Je fais de mon mieux.
    Le monde en devenir, le monde de l’âme, cela aussi m’interpelle. Le coté positif de notre monde, parmi tant de négativité, est important à cultiver.

  2. Bonjour je trouve ça tres interessant. Le fait de feter jn fete mais pour faire une remise en question un bilan sur notre vie. En reconnaissant nos erreur. Ce remettre en question, il est evident qu’il faut travailler le terrain afin d évoluer intérieurement. Il faut entretenir la terre afin de semer des graine symbole de notre volonté. Dans ce jardin secret pousseras des arbre symbole de notre force intérieurement notre enracinement. Chaque fruit nous permettra de ravis la flamme interieur après il faut entretenir les arbre, plante, fleur symbole de nos acte et des événements marquant. car c est un jardin interieur au final que l on obtiendra grâce la sagesse acquerit face a la richesse obtenus par le moindre petit efforts et au savoir acquis. On admira la pureté et la beaute de notre âme une fois le paysage façonné avec patience espoir et entretenus avec amour et persévérance. Que l on a réussis a construit en nous fesant confiance nous estimant a notre juste valeur, en nous respectant et en allant vers autrui.
    Ce travail interieur peut etre symboliser par le processus que l on a dans vie végétal. Je connaisseur déjà à vaguement les fête juive. Je trouve ça intéressant de voir que c est pas que pour fêter un événement historique religieux mais qui a aussi pour faire un travail philosophique qui peut en plus se rattraper a souccot pour les pratiquant moins rigouriste.
    Je comprend quand vous dite ce sentir mort intérieurement. J’ai connus ce sentiment et pour être être vivant il faut l être intérieurement. Pas seulement le corps qui est vivant mais faut entretenir la flamme intérieur. Parfois réussir a la rallumer certain y arriver la foi d autre en s autocoachant d autre avec un thérapeute. C est sur que dieu nous juge celon nos acte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s